Comment Photographier les Dark Rides - Pics E Dust

Mise en ligne: 20/12/2015 - Dernière mise à jour: 02/01/2016

(c) Pics E Dust


Les dark-rides sont des attractions qui plongent le visiteur dans une certaine obscurité. A Disneyland Paris, nous pouvons citer: Blanche Neige et les Sept Nains, Pirates Of The Caribbean, It's A Small World, Peter Pan's Flight, Les Voyages De Pinocchio où encore le Hollywood Tower Hotel.

Ceux qui ont déjà visité ces attractions savent qu'il n'est pas facile d'y faire des photos acceptables. Nous allons développer ici quelques points pour optimiser les photos dans ce type d'attraction. L'article qui suit concerne essentiellement les appareils de type "reflex". Si votre compact/hybride est complet, les réglages appliqué à un reflex doivent être bon pour votre appareil. 

Règle Absolue: N'UTILISEZ PAS  VOTRE  &$€@#!  FLASH

L'utilisation d'un flash va pourrir vos photos et l'expérience des autres visiteurs. De plus, vous allez contre le règlement des attractions. Cela vous vaudra un rappel voir une sanction de la part des Cast-Members


L'équipement

Utilisez un objectif qui ouvre un maximum. C'est à dire ayant la valeur ƒ/ la plus basse. L'idéal est de travailler à ƒ/1.8 ou plus bas. (1.4 voir 1.2).  La distance focale doit être également courte: les sujets sont souvent proches par rapport au photographe. N'utilisez pas de focale plus longue que 50mm. Les objectifs à focale fixe 50 et 35mm ouvrant à ƒ/1.8 sont d'excellents moyens pour photographier des dark-rides. Surtout que le prix de ces objectifs est plutôt attractif (généralement moins de 200€)


Le réglage de l'appareil

Si vous ne maitrisez pas complètement votre appareil, choisissez le mode A (priorité à l'ouverture) si vous vous sentez à l'aise avec votre matériel, utilisez le mode M (manuel). Mettez l'ouverture à fond (ex: ƒ/1.8). La sensibilité ISO va être déterminante. La mettre au maximum va provoquer du bruit (du "grain" sur l'image). L'idéal est d'aller à l'avant-dernier réglage ISO le plus haut. Mais rassurez-vous: en shootant en format raw, il est possible de retirer facilement le bruit avec des logiciels (Lightroom, Photoshop,...). Si vous disposez d'une option ISO AUTO, veillez quand même à ce que l'appareil ne choisisse pas une valeur trop élevée.

Si vous utilisez un réglage manuel, il va vous falloir régler la vitesse d'obturation. Vu le mouvement du véhicule, utilisez un temps maximum de 1/40 voir 1/30 secondes.

Basculez la balance des blancs (White Balance ou WB sur certains boitier) en mode automatique et si possible le système de mesure d'exposition en spot (Nikon) ou partiel (Canon). S'il est possible de corriger la valeur d'exposition, faites le. Il est plus facile de remettre de la luminosité avec un logiciel que d'adoucir des lumières "brulées".

Buzz Lightyear Laser Blast

Scène finale des Voyages de Pinocchio

Autofocus ou focus manuel ?

Vu le mouvement perpétuel du véhicule dans lequel vous vous trouvez, il est quasi impossible de réussier un focus manuel. Malheureusement, si votre auto-focus pédale dans la semoule, il vous faudra tenter de le faire en manuel. Dans ce cas là, n'hésitez pas à mitrailler tout en faisant varier le focus. Si vous utilisez un viseur optique plutôt qu'un écran, assurez vous que la dioptrie de votre boitier correspond à la votre (consultez le mode d'emploi de votre appareil photo pour y parvenir)

Le placement dans le véhicule.

Dans certaines attractions (Phantom Manor,...) patientez un peu avant d'embarquer de manière à laisser plusieurs buggies de libre. Cela vous évitera d'avoir d'autres personnes sur les photos ou d'être dérangé par les ****** qui utilisent un flash (car, malheureusement, il en reste). Si possible, essayez d'être placé tout seul sur votre rangée de siège. Vous pourrez dès lors photographier à gauche, à droite, devant et derrière sans voir apparaitre votre voisin sur la photo.